Diagramme du cycle de vie d’une batterie de véhicule électrique
Diagramme du cycle de vie d’une batterie de véhicule électrique
Diagramme du cycle de vie d’une batterie de véhicule électrique
Diagramme du cycle de vie d’une batterie de véhicule électrique

Une seconde vie pour les batteries usagées

Une seconde vie pour les batteries usagées

 

 

 

 

Les exigences imposées aux batteries des véhicules électriques sont extrêmement élevées. Les exigences de qualité requises chez Volkswagen pour ces produits de haute technologie le sont également. C’est la raison pour laquelle différentes approches étudient d’autres possibilités d’utiliser les batteries après leur mise en œuvre initiale dans un véhicule.

«L’allongement de la durée de vie joue un rôle important dans la stratégie du groupe Volkswagen en matière de batteries.»

Accélération après un feu rouge, récupération au freinage, halte rapide à une station de recharge rapide ou recharge nocturne à la wallbox domestique: ce sont autant d’exigences imposées aux batteries. Au même titre que les variations entre des températures négatives en hiver et des chaleurs estivales de 30 degrés. Les batteries d’un véhicule électrique fonctionnent dans des conditions extrêmes telles que l’humidité, l’influence de forces et les vibrations. Volkswagen garantit néanmoins à ses clients – par exemple avec l’e-up! – que 70% de la capacité initiale de la batterie sera encore disponible après huit ans ou 160 000 km.
Après une utilisation dans des véhicules électriques, la performance des batteries reste plus que suffisante pour d’autres applications. En tant que batteries dites de seconde vie, elles entament alors une nouvelle vie active.

Réutilisation

«Parallèlement à un processus de recyclage optimal, l’allongement de la durée de vie joue un rôle central dans la stratégie de notre groupe en matière de batteries. En principe, les batteries doivent être en priorité réparées, remises à neuf ou transférées dans des projets de seconde vie en vue d’une réutilisation complète», explique Tobias Enge, stratège du Groupe dans le domaine de la mobilité électrique et des infrastructures. «Le post-traitement dans des environnements alternatifs – par exemple dans des installations de stockage de grande capacité – fait l’objet de recherches dans des cas d’utilisation et évolue vers des applications pratiques.» Au sein du groupe Volkswagen par exemple, il existe une multitude de projets de stockage de grande capacité de seconde vie. Les batteries de véhicules usagées y sont utilisées en réseau en tant que batterie géante, aussi bien dans les usines Volkswagen que dans des projets de coopération avec des sociétés d’approvisionnement et des villes. La durée de vie d’une batterie peut être prolongée par de telles utilisations ultérieures.

Diagramme de réutilisation d’une batterie de véhicule électrique

Remanufacturing

Outre la réutilisation en dehors du véhicule, Volkswagen a également recours au Remanufacturing. Dans cette application, les batteries usagées sont remises en état pour être utilisées dans les véhicules électriques après remplacement de composants individuels. Une autre possibilité consiste aussi à réutiliser la batterie dans des systèmes de stockage stationnaires après un démontage partiel des modules.

Diagramme de remanufacturing d’une batterie de véhicule électrique

Recyclage

Après leur utilisation, les batteries doivent être recyclées tôt ou tard. C’est le cas de toutes les batteries utilisées dans le groupe. En coopération avec plusieurs partenaires de recyclage, Volkswagen développe un procédé de recyclage efficace et sûr sur tous les marchés. «Les batteries sont démontées, broyées et traitées. Les matières premières telles que le nickel (28Ni), le cuivre (29Cu) et le cobalt (27Co) sont récupérées en grandes quantités et peuvent ensuite être notamment réutilisées dans la production de nouvelles cellules de batteries», explique Tobias Enge. C’est une contribution importante à un avenir mobile durable, car un recyclage efficace préserve les ressources importantes nécessaires à la fabrication des batteries.

Diagramme de recyclage d’une batterie de véhicule électrique

Dès qu’il y aura suffisamment de batteries de véhicules recyclables avec le nombre croissant de véhicules électriques, la stratégie intelligente de recyclage et de réutilisation sera mise en œuvre en temps utile sur tout le territoire. Avec cette approche, le groupe Volkswagen est en très bonne position pour préserver durablement les ressources importantes. Une telle approche durable augmente l’engouement pour l’électromobilité et l’intérêt pour les modèles électriques de Volkswagen.

  1. Une seconde vie pour les batteries usagées.
Avertissement de Volkswagen Luxembourg

Les valeurs de consommation et d’émission indiquées ont été déterminées selon les méthodes de mesure prescrites par la loi. Depuis le 1er septembre 2017, certaines voitures neuves sont déjà homologuées conformément à la procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures de tourisme et les utilitaires légers (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure WLTP), une procédure d’essai plus réaliste pour mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2. À partir du 1er septembre 2018, la WLTP remplacera progressivement le nouveau cycle de conduite européen (NEDC). En raison des conditions d’essai plus réalistes, la consommation de carburant et les valeurs d’émission de CO2 mesurées selon la WLTP sont souvent plus élevées que celles mesurées selon la NEDC. Vous trouverez plus d’informations sur les différences entre WLTP et NEDC sur https://www.volkswagen.lu/fr/services-et-accessoires/informations-utiles/wltp.html.

Actuellement, il est toujours obligatoire de communiquer les valeurs NEDC. Pour les véhicules neufs réceptionnés selon la WLTP, les valeurs NEDC sont dérivées des valeurs WLTP. La mention supplémentaire des valeurs WLTP est facultative jusqu’à ce qu’elle devienne obligatoire. Dans la mesure où les valeurs NEDC sont fournies sous forme de fourchettes, elles ne se réfèrent pas à un seul véhicule individuel et ne font pas partie intégrante de l’offre. Elles ne sont utilisées qu’à des fins de comparaison entre les différents types de véhicules. L’équipement optionnel et les accessoires (pièces de montage, format des pneus, etc.) peuvent modifier les paramètres importants du véhicule tels que le poids, la résistance au roulement et l’aérodynamique. Les conditions météorologiques, les conditions de circulation et le comportement de conduite individuel peuvent influer sur la consommation de carburant, la consommation d’énergie, les émissions de CO2 et les performances du véhicule.

Your browser is outdated!

Please get a decent browser here or there