Smart City Mobilität per App steuern
Mobilité

Smart Mobility: négocier la ville intelligemment pour rester mobile

Mobilité

Smart Mobility: négocier la ville intelligemment pour rester mobile

09/04/2019

Smart Mobility, c’est un système de transport entièrement connecté. Découvre ici les six services et technologies numériques qui font déjà en sorte aujourd’hui que les villes restent mobiles.

09/04/2019

Smart Mobility, c’est un système de transport entièrement connecté. Découvre ici les six services et technologies numériques qui font déjà en sorte aujourd’hui que les villes restent mobiles.

Comment transporter de plus en plus d’individus rapidement et en ménageant au mieux les ressources au travers des villes de ce monde? Smart Mobility, c’est un système de transport urbain entièrement connecté.

Tu découvriras tout cela ici:

  • Les défis que devra relever la Smart City de demain
  • Comment des services et technologies numériques font en sorte que les villes restent mobiles
  • La signification de termes tels que Trip Planning, micromobilité et Ride-Hailing
  • Pourquoi les petits véhicules électriques gagnent en importance

En 2050, 70% de la population mondiale vivra dans des agglomérations d’après des prévisions des Nations unies. Pour déplacer ces masses de A à B, il n’est pas possible de construire plus de routes et de parkings, ou de miser sur l’électromobilité. Il faudra transporter les gens intelligemment dans les Smart Cities de demain. Les infrastructures et les offres de mobilité urbaines changeront donc radicalement. Grâce à diverses approches de la Smart Mobility, les déplacements devraient être harmonieux. Dans le meilleur des cas, un simple clic suffira pour tout organiser. Ces six services et technologies numériques font d’ores et déjà en sorte que les villes restent mobiles: Trip Planning, autopartage, Smart Parking, Carpooling, Ride-Hailing et micromobilité.

Mobilité urbaine
Berlin est l’une des villes allemandes pionnières dans le domaine de la mobilité intermodale.

1. Trip Planning: des déplacements intermodaux

Les grandes villes disposent d’une multitude de moyens de transport dans le cadre de la mobilité personnelle: le transport public de voyageurs de proximité avec les métros, les tramways, les bus, les taxis, l’autopartage et les vélos en location. Nous choisissons et nous associons divers moyens de transport. Si le passage d’un moyen de transport à un autre s’effectue selon une séquence harmonieuse, les déplacements sont dits intermodaux. Des applications spéciales éclaircissent la jungle d’offres. Qu’il s’agisse de TP, de la voiture ou des vélos en location, ce qui compte, c’est la rapidité et l’efficacité du déplacement pour arriver à destination et plus le moyen de transport lui-même. Un simple clic suffit pour trouver l’itinéraire le plus rapide ou le plus pratique, quels que soient les prestataires et les moyens de transport. De telles offres intégrées deviennent de plus en plus intelligentes et de plus en plus connectées. Des algorithmes permettent d’intégrer en temps réel dans le calcul les situations de transport actuelles, tout comme la configuration de stationnement à la destination. Des systèmes de paiement continus sont également en cours de développement. Au même titre que des applications affichent d’ores et déjà l’option la plus respectueuse des ressources, elles pourraient à l’avenir présenter des itinéraires qui sont particulièrement bons pour la santé, parce qu’ils contiennent un tronçon devant être parcouru à pied ou à vélo de location.

2. Autopartage: fini la propriété, il vaut mieux partager

L’autopartage avec We Share de Volkswagen
Consommation de courant e-Golf, kWh/100 km: mixte 14,1 (17 pouces) - 13,2 (16 pouces); émission de CO₂ mixte, g/km: 0; catégorie de rendement énergétique: A+

Ce sont particulièrement les voitures électriques qui feront partie intégrante de la mobilité urbaine et qui compléteront le mix de mobilité de toute Smart City en tant qu’éléments d’une flotte d’autopartage. Le principe est connu: localiser la voiture avec l’application, réserver, monter à bord et démarrer. La voiture est garée dans une station ou quelque part dans un parc d’entreprises. En cas de location de longue durée ou dans des régions dépourvues d’autopartage, l’autopartage de particulier à particulier pourrait constituer une excellente solution de rechange: des particuliers louent leur propre voiture à leurs voisins en ville. C’est un jeu d’enfant: le loueur définit les périodes de location et les publie sur une plateforme avec des photos et des données relatives à la voiture. La voiture est ici localisée sur une carte. Une fois la réservation effectuée, le véhicule peut être ouvert avec une app de smartphone. Des puces et des boîtiers de connectivité spéciaux remplacent les clés de voiture classiques.

3. Smart Parking: fini les recherches de places

La recherche de places de parking à bord de sa voiture en ville est un problème chronique. Voici une solution:  avec le partage de places de stationnement, les locataires ou les propriétaires d’emplacements privés de parking peuvent proposer à d’autres utilisateurs de l’espace de stationnement sur des surfaces privées et dans des garages pour une période donnée. Toute une série d’applications de stationnement cherchent à rendre l’utilisation des espaces de stationnement publics plus pratique. Elles permettent d’acheter numériquement un ticket de parking depuis le trottoir ou d’utiliser un parking souterrain ou à plusieurs étages sans devoir se rendre plus tard à la caisse automatique. Le décompte a lieu tout simplement en fin de mois par prélèvement automatique ou par carte de crédit. Plusieurs start-up et entreprises industrielles développent diverses solutions Smart City telles que des capteurs radar sur les lampadaires ou des capteurs dans le sol qui détectent si la place de parking est disponible ou occupée. Une carte de stationnement en temps réel destinée aux automobilistes prend forme à partir de ces informations. Le Community based Parking (stationnement communautaire) fonctionne sur la même base: des capteurs à ultrasons installés dans le véhicule balaient en permanence l’environnement pour détecter des places disponibles. Et plus il y aura de voitures interconnectées, plus les informations de stationnement seront actuelles et durables en fin de compte.

L’autopartage avec l’application We Park de Volkswagen
Le smartphone devient un parcmètre: avec l’application „We Park“, tu règles ton stationnement depuis ton téléphone portable.

4. Carpooling: le grand retour du covoiturage

Aujourd’hui, plus personne ne fait de stop pendant des heures en levant son pouce au ciel ou en présentant un panneau en carton indiquant la destination, en transpirant sous le soleil de midi sur une aire d’autoroute ou au niveau d’un échangeur. Le carpooling transforme le véhicule privé en moyen de transport public dans la Smart City. Des plateformes et des applications intelligentes permettent de trouver facilement des passagers. Pour le moment, les offres s’adressent la plupart du temps directement aux personnes qui voyagent par hasard dans la même direction ou qui souhaitent réserver spontanément un trajet. Les entreprises et les pendulaires sont en revanche moins concernés. Depuis quelque temps, il existe désormais aussi des communautés de carpooling pour les entreprises, les universités ou les administrations municipales. Le système permet de toucher des utilisateurs qui parcourent tous les jours les mêmes trajets. La communauté de déplacement favorise en outre les échanges privés et permet d’étoffer son carnet d’adresses professionnel. Dans des villes telles que Los Angeles, des voitures dont tous les sièges sont occupés ont d’ores et déjà le droit de circuler sur des voies dédiées, si bien qu’elles dépassent toutes les autres voitures coincées dans les embouteillages.

5. Ride-Hailing: de porte à porte

Smart Mobility avec Ride-Hailing de Moia
Montez à bord: le service de navette électrique MOIA complète les TP.

Les bus et les trains sont comparativement bon marché mais ils ne desservent que certains trajets selon des horaires fixes. Les taxis sont disponibles à tout moment et partout mais ils sont coûteux. De nouveaux prestataires proposant des offres de Ride-Hailing s’immiscent dans les lacunes du marché. Comme pour le taxi, il est possible d’être pris en charge et déposé presque n’importe où en ville. Pour que la navette soit utilisée de manière optimale, des passagers qui se rendent à des destinations similaires peuvent monter à bord ou débarquer pendant une tournée. Un algorithme se trouve derrière le système. Il calcule les meilleurs itinéraires en temps réel sur la base de données provenant de la flotte environnante et des demandes des clients. Le smartphone indique au passager le point d’embarquement le plus proche qui devrait être accessible à pied pour le client. Dans le cas idéal, il est même possible d’organiser des trajets de porte à porte ou de passer sans attendre à d’autres moyens de transport.

Mobilité sur le dernier kilomètre en ville
Trop loin à pied, trop près en voiture: en ville, parcourir le dernier kilomètre en patins à roulettes ou à vélo constitue la méthode la plus agréable.

6. Micromobilité: la maîtrise du dernier kilomètre

Qu’il s’agisse de Shanghai, de Berlin ou de Los Angeles, combler la lacune qui sépare le palier de sa porte du prochain arrêt ou celui du bureau représente une problématique importante du développement de concepts d’avenir de Smart Mobilité dans l’espace urbain. Ce trajet est désigné par l’expression „dernier kilomètre“. Plutôt que de marcher, il est possible d’utiliser de petites voitures électriques. Ce sont les petites sœurs des voitures électriques ordinaires et conviennent merveilleusement à une approche de Smart Mobililty en ville: monowheels, Personal Transporter, Pedelecs, vélos électriques, vélos cargo et E-Tretroller. La dernière génération de l’électromobilité peut emprunter les pistes cyclables selon les modèles. Une fois arrivé au bureau, l’engin peut être emporté dans l’ascenseur ou déposé en bas de l’immeuble. Bien sûr, les premiers prestataires de partage sont déjà dans les starting-blocks. Les technologies et les modèles d’affaires numériques portant sur la mobilité durable dans les villes intelligentes continuent ainsi leur marche en avant.

Inscris-toi maintenant et prends de l’avance

Obtiens des informations régulières sur l’ID.3, la famille ID. et l’électromobilité du futur.

Disclaimer by Volkswagen
Données et valeurs sous réserve d'erreurs et de modifications ultérieures. Des équipements spéciaux disponibles contre supplément sont parfois représentés.  Les véhicules représentés peuvent diverger sur certains détails du programme de livraison actuel. Nous nous réservons le droit d’apporter des modifications aux spécifications et aux prix en tout temps et sans préavis. Valeurs déterminées suivant la méthode de mesure légalement obligatoire. Depuis le 1er septembre 2017, certains véhicules ont été homologués selon la norme WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test), une procédure plus réaliste en ce qui concerne le calcul de la consommation et les émissions de CO2. A partir du 1er septembre 2018, la norme WLTP va remplacer la norme NEDC (New European Driving Cycle, soit le Nouveau Cycle de Conduite Européen (NCCE)). En raison de conditions de mesure plus proches de la réalité, les valeurs de consommation de carburant et les émissions de CO2 déterminées selon la norme WLTP vont, dans la plupart des cas, être plus élevées que les valeurs déterminées selon la norme NEDC. Cela pourra engendrer des augmentations de taxes. Vous trouverez de plus amples informations sur les différences entre les normes WLTP et NEDC sur https://www.volkswagen.lu/fr/service-and-accessories/wltp.html Actuellement, nous sommes toujours dans l’obligation de fournir les valeurs déterminées selon la norme NEDC, quelle que soit la méthode de mesure utilisée. La publication des valeurs déterminées selon la norme WLTP est faite sur une base volontaire, jusqu’à leur application obligatoire. Pendant cette période de transition, les valeurs NEDC des nouvelles voitures homologuées conformément à la norme WLTP seront donc dérivées des valeurs WLTP. Dans la mesure où les valeurs NEDC sont données sous forme de plages de valeurs, elles ne se rapportent pas à un véhicule unique et individualisé et ne font pas partie intégrante de l’offre : elles ont pour seul objectif de permettre des comparaisons entre les différents types de véhicule. Certaines options et équipements peuvent faire varier certains paramètres du véhicule tel que le poids, la résistance au roulement ou la résistance à l’air et, en plus des conditions météorologiques, des conditions de circulation ou du style de conduite, peuvent faire varier la consommation de carburant, d’électricité, les émissions de CO2 et les performances du véhicule.

Your browser is outdated!

Please get a decent browser here or there