Der ID. R Pikes Peak fährt auf der Strecke an Felsen vorbei
Der ID. R Pikes Peak fährt auf der Strecke an Felsen vorbei
Der ID. R Pikes Peak fährt auf der Strecke an Felsen vorbei
Der ID. R Pikes Peak fährt auf der Strecke an Felsen vorbei

Plus haut, plus vite, plus silencieuse.

Plus haut, plus vite, plus silencieuse.

La ID. R Pikes Peak. 

La ID. R Pikes Peak. 

De quoi est vraiment capable la super voiture de sport électrique de Volkswagen qui a remporté la légendaire course de côte de Pikes Peak? Suffisamment pour atteindre la ligne d’arrivée située à 4302 mètres d’altitude en un temps record. Et ce grâce à une technologie pour voitures électriques qui entraîne aussi la famille ID. de Volkswagen. 

Un dénivelé de 1440 mètres, 156 virages serrés et 19,99 kilomètres en 7.57,148 minutes: après 31 ans d’absence et huit mois de développement, Volkswagen a littéralement porté la puissance du prototype électrique, l’ID. R Pikes Peak, jusqu’aux sommets. Et ce au sommet des Rocky Mountains – lors de la Race To The Clouds, la plus célèbre course de côte au monde. La classique du sport automobile qui se déroule dans le Colorado est devenue légendaire. Une météo toujours changeante, des températures inférieure à zéro degrés Celsius et la faible teneur de l’air en oxygène en font un test de résistance.

«Des conditions optimales» se réjouit le Dr. Franck Welsch, membre du conseil d’administration de la marque et responsable du domaine du développement technique. Pour lui, ce comeback en tant que conquérant des sommets est également le chemin qui mène au sommet de l’électromobilité.

Le paysage des Rocky Mountains
Romain Dumas et ses trophées
Il a marqué l’histoire du sport automobile: le pilote expérimenté Romain Dumas.

Et effectivement: pendant que les moteurs à combustion peinent à cette altitude, la voiture électrique n’est pas affectée par l’air raréfié. Seul le conducteur peut avoir le mal des montagnes. Il s’agit de Romain Dumas, un pilote français de 40 ans. Lorsque Volkswagen a participé pour la dernière fois en 1987 à Pikes Peak avec une Golf, R. Duras n’était encore qu’un enfant qui rêvait uniquement de Formule 1. Il est ensuite vraiment devenu coureur automobile. Et pilote officiel chez Porsche. Il a participé à des rallyes, a participé à des courses de voitures anciennes et déjà remporté huit courses de 24 heures, notamment du Mans, sur le Nürburgring et à Spa-Francorchamps. En 2016, il avait déjà réussi le troisième chrono jamais réalisé au cours des 102 années d’histoire de Pikes Peak. Malgré tout, Romain Dumas éprouve toujours un profond respect pour la montagne. «L’utilisation de moteurs électriques est une exigence» explique-t-il. En tant que pilote, il a dû modifier tout son style de conduite, car la voiture réagissait différemment. Cette excitation et les conditions extrêmes le motivent, au point qu’il a déjà remporté l’épreuve à trois reprises. De plus, les coupes du Colorado sont presque les seuls qu’il conserve dans son appartement. Il a donné la plupart des autres. Son record historique à Pikes Peak restera dans les mémoires. 

l’habitacle de la ID. R Pikes Peak

Historique: Pikes Peak reste la deuxième course la plus ancienne aux USA. Sa première édition s’est déroulée en 1916 sur trois jours et toute personne qui possédait une voiture ou une moto en état de marche pouvait participer. C’est ainsi que parfois, de curieux pilotes non professionnels l’ont emporté. Comme en 1922, quand un véhicule fait de pièces de récupération a gagné. La voiture est maintenant au musée de Colorado Springs. En 1953, les voitures de sport ont été autorisées à participer pour la première fois. Les années suivantes, les affiliées de Volkswagen Porsche et Audi ont trusté les premières places, jusqu’à ce que Volkswagen participe à nouveau et remporte l’épreuve. En 2018, 56 voitures et 27 motos ont participé dans les six catégories, la ID. R Pikes Peak dans la catégorie «Unlimited». La seule condition: posséder quatre roues. Un air d’aventure. C’est aussi ça. Sinon, toutes les technologies et toutes les motorisations sont autorisées. C’est le terrain de jeu idéal pour tester les technologies du futur, comme l’entraînement électrique, dans des conditions extrêmes.

Spectateur au bord de la route

Un vrai test de résistance dans le sport automobile: contrairement aux autres courses de voiture, la puissance maximum n’est pas le plus important ici. Il s’agit de trouver le parfait équilibre – le juste milieu entre la rapidité et la maniabilité, la densité de puissance et le poids. La voiture est rapide malgré tout: les 500 kW correspondent à 650 ch et ils vous catapultent en 2,25 secondes de 0 à 100 km/h. Et ce avec un couple de 650 Nm. Environ 20 pour cent de l’énergie nécessaire sont produits en roulant. Même l’énergie de freinage peut être en partie transformée en courant et stockée dans les batteries grâce à l’accumulateur lithium-ion. Les deux moteurs électriques jouent alors le rôle de générateurs. 

Il s’agit d’une technologie qui sera utilisée de série. «Nous espérons une qu’il s’agit d’une impulsion pour le développement des modèles à venir» confirme Frank Welsch. Avec la famille ID., Volkswagen mettra dès 2020 une gamme complète de véhicules de série à entraînement purement électrique sur le marché et plus de vingt modèles doivent suivre d’ici 2025. Les performances de premier plan de la ID. R Pikes Peak sont une affirmation. Le prochain défi arrive.

Inscris-toi maintenant et prends de l’avance

Obtiens des informations régulières sur l’ID.3, la famille ID. et l’électromobilité du futur.

Avertissement de Volkswagen Luxembourg

Les valeurs de consommation et d’émission indiquées ont été déterminées selon les méthodes de mesure prescrites par la loi. Depuis le 1er septembre 2017, certaines voitures neuves sont déjà homologuées conformément à la procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures de tourisme et les utilitaires légers (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure WLTP), une procédure d’essai plus réaliste pour mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2. À partir du 1er septembre 2018, la WLTP remplacera progressivement le nouveau cycle de conduite européen (NEDC). En raison des conditions d’essai plus réalistes, la consommation de carburant et les valeurs d’émission de CO2 mesurées selon la WLTP sont souvent plus élevées que celles mesurées selon la NEDC. Vous trouverez plus d’informations sur les différences entre WLTP et NEDC sur https://www.volkswagen.lu/fr/services-et-accessoires/informations-utiles/wltp.html.

Actuellement, il est toujours obligatoire de communiquer les valeurs NEDC. Pour les véhicules neufs réceptionnés selon la WLTP, les valeurs NEDC sont dérivées des valeurs WLTP. La mention supplémentaire des valeurs WLTP est facultative jusqu’à ce qu’elle devienne obligatoire. Dans la mesure où les valeurs NEDC sont fournies sous forme de fourchettes, elles ne se réfèrent pas à un seul véhicule individuel et ne font pas partie intégrante de l’offre. Elles ne sont utilisées qu’à des fins de comparaison entre les différents types de véhicules. L’équipement optionnel et les accessoires (pièces de montage, format des pneus, etc.) peuvent modifier les paramètres importants du véhicule tels que le poids, la résistance au roulement et l’aérodynamique. Les conditions météorologiques, les conditions de circulation et le comportement de conduite individuel peuvent influer sur la consommation de carburant, la consommation d’énergie, les émissions de CO2 et les performances du véhicule.

Your browser is outdated!

Please get a decent browser here or there